Moustique tigre

Campagne de prévention

A la suite de la découverte du moustique tigre, des traitements biologiques ont été effectués dans les communes du canton de Vaud où il a été signalé (Nyon, Cully, Prilly, Aigle, Bex et Yverdon).  Il est prévu en 2022 de poursuivre la surveillance par pièges pondoirs de mai à septembre dans ces communes.

L'arrivée du moustique tigre présente des désagréments et un risque sanitaire potentiel :

  • Désagréments : agressif, diurne et grégaire, le moustique tigre est capable de piquer plusieurs fois de suite la même personne. Il se déplace peu, pique de jour et peut se regrouper en nuées, très gênantes lors de repas ou de réunions en plein air.
  • Risque potentiel : une fois que le moustique est devenu endémique, le risque existe qu'il serve de vecteur à des maladies tropicales. En Suisse, chaque année, des voyageurs ramènent certaines de ces maladies. Lorsque le moustique tigre est présent et pour éviter qu'une personne infectée ne devienne un foyer actif, les environs immédiats font l'objet d'un traitement.

Bien que le risque sanitaire soit encore minime dans le canton, il est essentiel de signaler toute apparition du moustique mais aussi de fièvre ou symptôme suspect au retour d'un pays à risque. 

Le site internet www.moustiques-suisse.ch est à diposition de la population pour s'informer sur le moustique tigre et signaler sa présence. Des informations sont également disponibles sur la page du canton de Vaud www.vd.ch/moustique-tigre.

Voir le flyer explicatif édité par le canton de Vaud

Dernière mise à jour:  17.02.2022